Les relations toxiques au travail sont malheureusement une réalité pour de nombreux professionnels. Elles peuvent causer des dommages psychologiques importants et nuire à la santé mentale des employés. Pour comprendre comment ces dynamiques destructrices peuvent se manifester, explorons l’histoire d’Emilie, une ancienne stagiaire devenue cadre dans la même entreprise pendant 20 ans.

    Le calvaire d’Emilie

    Un matin, lors d’un rendez-vous entre collègues, j’ai eu l’occasion de retrouver Emilie. Vingt ans auparavant, elle avait été ma stagiaire. Nos chemins se sont croisés à nouveau par hasard. Emilie a passé deux décennies dans la même entreprise avant de démissionner en janvier. La cause de ce départ soudain ? Des cadres de santé malveillants qui lui ont fait vivre un véritable enfer ces dernières années. Constamment sous pression et continuellement critiquée, Emilie a fini par craquer. Six mois après sa démission, elle peine encore à se remettre de cette situation, et simplement en parler reste visiblement difficile. De mon côté, je ne peux m’empêcher de penser au gâchis : Emilie est une personne honnête, dotée de grandes compétences.

    Reconnaitre les signes d’une relation toxique au travail

    Les relations toxiques au travail ne laissent jamais indemnes. Il est crucial de pouvoir les identifier pour chercher de l’aide, obtenir du soutien et savoir comment agir efficacement. Voici quelques signes indicateurs qui doivent vous alerter si vous vous trouvez dans une situation similaire à celle d’Emilie :

    1. Emotions Débordantes : La personne toxique a du mal à contenir ses émotions et les déverse régulièrement sur ses collègues, créant une atmosphère de tension constante.
    2. Certitude Inébranlable : Elle est convaincue d’avoir toujours raison, ce qui rend toute forme de discussion ou de compromis difficile voire impossible.
    3. Blâme et Accusations : Elle rejette souvent la faute sur les autres, se plaignant constamment et lançant des accusations injustifiées.
    4. Comportements Humiliants : Des attitudes ou des propos humiliants, dévalorisants, mensongers ou menaçants sont courants, minant la confiance et l’estime de soi des collègues.
    5. Manipulation : Elle n’hésite pas à manipuler les uns et les autres pour parvenir à ses fins, créant des divisions et une méfiance générale au sein de l’équipe.
    6. Isolement Social : La personne toxique peut chercher à isoler ses victimes de leurs collègues, les empêchant de trouver du soutien.
    1. Contrôle Excessif : Elle exerce un contrôle excessif sur les tâches et les décisions, ne laissant aucune autonomie aux autres.
    2. Changements d’Humeur Inexplicables : Des changements d’humeur imprévisibles peuvent créer un environnement de travail instable et stressant.
    3. Sabotage Professionnel : La personne toxique peut aller jusqu’à saboter délibérément le travail des autres pour les discréditer.

    Comment agir face à une relation toxique au travail ?

    Si vous vous reconnaissez dans cette description, il est important d’agir. Voici quelques étapes à suivre :

    1. Documenter les Incidents : Notez les comportements toxiques avec des exemples concrets et des dates précises.
    2. Chercher du soutien : l’idée de chercher du soutien auprès de ses collègues ou de la DRH n’est pas toujours une bonne idée, du moins au départ. Les personnes toxiques savent aussi les manipuler… Mieux vaut donc en parler hors de l’entreprise, à des amis ou mieux, à un professionnel spécialisé qui saura vous écouter sans jugement et vous redonner confiance.
    3. Comprenez comment une personne toxique vous déstabilise : là aussi, un professionnel spécialisé pourra vous aider à comprendre quel levier intérieur la personne toxique vient activer en vous. Plus vous apprendrez à vous connaitre, moins la personne toxique aura de prise sur vous ! Au passage, vous allez gagner en confiance et en estime de vous-même.
    4. Établir des Limites : Une fois les schémas inconscients mis à jour, il sera beaucoup plus simple et plus naturel de définir des limites claires avec la personne toxique et de vous y tenir. Enfin, à ce stade, il est important de maintenir une communication professionnelle et directe.
    5. Explorer les Options : Si la situation ne s’améliore pas, envisagez de rechercher un poste ailleurs. La santé mentale et le bien-être doivent toujours être prioritaires. Ce peut être l’occasion de faire le point sur vos compétences et vos aspirations profondes. Et pourquoi ne pas oser vous lancer dans quelque chose qui vous tente depuis longtemps ?

    Pour conclure,

    Les relations toxiques au travail peuvent causer des dommages durables, comme l’a vécu Emilie. Reconnaître les signes et agir rapidement est essentiel pour protéger votre bien-être et maintenir un environnement de travail sain. L’aide d’un professionnel spécialisé est alors très précieuse, car par définition, il n’est jamais facile de sortir indemne de ce type de relations. Les conséquences sur la santé physique ou mentale, mais aussi sur les proches qui en subissent les répercussions sont aujourd’hui bien connues. Les compétences et l’honnêteté d’une personne ne devraient jamais être gaspillées à cause de la malveillance d’autrui.

    Pour en savoir plus ou me contacter, cliquer ici